Le Crédit d'impôt pour personnes handicapées : Bien plus qu'un crédit d'impôt!

Le 3 décembre 2020

Le 2 décembre dernier avait lieu la soirée Le crédit d’impôt pour personnes handicapées : Bien plus qu’un crédit d’impôt, animée par Jocelyn Caron, directeur général de Finautonome, et Guillaume Parent, président de Finandicap. La présentation a permis d’éclaircir de nombreux aspects de cet outil financier méconnu, mais ô combien important.

Qu’est-ce que le CIPH?

Le Crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH) est un mécanisme fiscal du gouvernement fédéral qui permet aux personnes handicapées de bénéficier d’une réduction de leur revenu imposable et de dégager des sommes supplémentaires. C’est un crédit d’impôt non remboursable.

La seule condition nécessaire à l’obtention du CIPH est d’être atteint d’une « déficience grave et prolongée », attestée par un professionnel de la santé. La définition de cette « déficience » est complexe.

Toutefois, les professionnels insistent sur le fait que c’est que ce n’est pas la condition, mais bien les effets de la condition qui ont un impact sur l’admissibilité d’une personne au CIPH.

Les avantages du CIPH

Il est important de noter que le CIPH n’est pas qu’un crédit d’impôt, mais qu’il ouvre la porte à plusieurs autres aides financières fédérales pour les personnes handicapées. Il peut être vu comme un « passeport » à la réception de ces aides.

Ces dernières sont :
La Prestation canadienne pour enfants handicapées;
Le Régime enregistré d’épargnes-invalidité (REEI);
Un supplément à l’Allocation canadienne pour les travailleurs;
Le montant supplémentaire pour la COVID-19.

Le CIPH peut également faciliter l’obtention de nombreuses autres aides financières.

Pour explorer tous les avantages et découvrir d’autres informations pertinentes, visionnez la vidéo de l’intégrale de la soirée!


Pour de plus amples informations, contactez Finautonome et consultez les nombreuses ressources de la catégorie Ressources financières.